• Le géant et le gigot, de Christian Oster"Pour le bûcheron : des betteraves. Pour la poule : de la pizza. Et pour le rat : de la raclette. Dans cette forêt, les habitants ne peuvent manger que les aliments qui correspondent à la première lettre de leur nom.

    Mais Gérard le géant, lui, n'en peut plus de manger du gigot. Il demande alors à Fionelle la fée de l'aider à découvrir enfin le goût du lapin, des langoustines... et du loup.

    Un livre pour les enfants qui aiment déjà lire tout seuls."

    On reconnaîtra les illustrations de la talentueuse Audrey Poussier ;-)

    Et je complèterai cette 4ème de couverture, en disant que ce livre est une bonne source d'inspiration pour mon prochain atelier d'écriture.

    Et si vous aussi, vous ne pouviez manger que des aliments qui commencent par la première lettre de votre prénom, de quoi vous régaleriez-vous ?

    Pour moi, Cécile, c'est assez facile, car j'aime déjà beaucoup les courgettes, carottes et céleri. Tout comme le thé au citron et à la cannelle, ou encore les cerises et les cougnous pour le côté sucré.

    Et vous ?


    votre commentaire
  • Le prochain atelier d'écriture, c'est dans quinze jours environ !

    Plus d'infos dans la rubrique Ateliers.

    Affiche atelier d'écriture du mois d'août


    votre commentaire
  • Pef, son prince et ses mots tordus se déclinent d'abord dans des livres, avec le premier titre qui explique bien que les mots ont décidé de jouer sur la sonorité : La belle lisse poire du Prince de Motordu.

    Pef invente ce personnage l'année de ma naissance : 1980. Il a été bien inspiré (rires). Il a écrit près de cent ouvrages et en a illustré bien plus encore, de lui et d'autres.

    L'auteur et illustrateur, Pierre Elie Ferrier de son nom complet, est l'heureux papa de près de vingt titres consacrés uniquement à cet univers déjanté mais oh ! combien amusant, divertissant, marrant et très intéressant. Si tout se joue sur la sonorité et le langage des mots, il faut quand même remarquer que les illustrations sont extraordinaires et font vivre les mots tordus en nous tordant de rire.

    Aujourd'hui, le prince de Motordu se retrouve également dans un jeu de société ainsi que dans un jeu de cartes. C'est sur ce dernier que je souhaite m'arrêter un instant.

    Un jeu de 43 cartes pour écrire, tordre et voler les mots... ce n'est pas moi qui le dit, c'est la phrase d'accroche qui se trouve sur le devant de la boîte happy

    Des cartes-syllabes avec des dessins, signés Pef évidemment, nous invitent à jouer avec les mots, à les couper, à les rassembler, à les "voler" chez l'adversaire. Je trouve l'idée excellente, même si je reste un peu sur ma faim, le jeu se termine parfois trop rapidement et j'aurais bien aimé faire travailler l'imagination de mes enfants un peu plus longtemps. Mais tout le monde sait qu'il ne faut pas abuser des bonnes choses...

    Des syllabes de début, d'autres de fin avec des cartes supplémentaires pour les "mots bonus" et une carte mémo. Le jeu se termine quand toutes les cartes ont été jouées.

    Pef et le prince de Motordu, des livres, des jeux

    Livres édités par Gallimard Jeunesse et jeu de cartes par Nathan.

    Pef et le prince de Motordu, des livres, des jeux

     


    votre commentaire
  • «Suis ton rêve. Si tu trébuches, n’arrête pas et ne perds pas de vue ton objectif. Continue vers le sommet, car ce n’est qu’au sommet que tu auras une vue d’ensemble.»  Amanda Bradley


    votre commentaire
  • Conte populaire chinois, écrit et illustré par le japonais Eitaro Oshima. Traduit du japonais par Nadia Porcar.

    Éditions lutin poche de l'école des loisirs, 2011.

    Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi le tigre ne grimpe pas aux arbres ? Et pourquoi le tigre et le chat ne s'entendent pas ? Les réponses se trouvent dans ce magnifique album aux illustrations très douces et agréables !

    J'ai découvert cet album souple pour enfants dans la bibliothèque de mes beaux-parents. J'ai tout de suite craqué en voyant la couverture. Voyez ce tigre avec ces yeux implorants de l'aide au petit félin et ce chat, sourire aux babines, qui étudie la question et ne semble aucunement craindre son immensité Le Tigre !

    Et vous ? Vous craquez aussi ? sarcastic

    Le tigre et le chat, Eitaro Oshima

    Le tigre et le chat, Eitaro Oshima

    Le tigre et le chat, Eitaro Oshima

    Le tigre et le chat, Eitaro Oshima


    2 commentaires